mardi 22 avril 2014

DRIES VAN NOTEN au musée des arts décoratifs

A chaque passage au Bon Marché, je vais admirer son stand voisin d'une autre de mes chouchous Marni!!
 Donc là direction les Arts Décos
l'expo est sur deux étages et quasiment dans le noir ce qui accentue le caractère d'intimité avec le couturier et son univers.

Ce genre d'expo me convient parfaitement car elle révèle les connexions entre le travail de l'artiste et ses affinités sélectives.
C'est d'ailleurs ce qu'a souhaité DVN ne voulant pas juste des vêtements.
 
 Là par exemple, c’est un tableau de Kees van Dongen (celui avec qui j'ai un destin!) madame Jasmy Alvin,sa maitresse qui était mannequin et dont la tenue aurait pu être créé par Dries.









le rouge et le noir


univers fascinant
L'Inde et ses bijoux



la luxuriance
les couleurs, les matières, c'est magnifique

quel style
Certains hommes adorent leurs chaussures

Le noir et blanc avec inspiration de Madame Grés


magique

Je retrouve toujours Francis Bacon alors que je le déteste mais son univers fascine.


Des références en ouverture de l'expo aux années rock and roll, The Clash et Le Corbusier

Pas facile vu l'éclairage pour les photos, première partie pour les hommes puis ensuite l'univers féminin, courez y c'est un régal.


Dries Van Noten Inspirations, du 1er mars au 31 août 2014
Les Arts Décoratifs, 107 rue de Rivoli, Paris 1er

mercredi 9 avril 2014

CARABANCHEL de Jean Yves Gargadennec








 Jean Yves Gargadennec avait exposé l'une de ses photos sur CARABANCHEL à la MEP, je vous en avais parlé.

Puis il a voulu sortir un livre sur cette prison franquiste, dans la banlieue madrilène, lieu qui allait être rasé pour en faire un centre commercial.

L'édition de ce travail de mémoire a été possible grâce à une souscription sur Kiss kiss bank; nous avons vécu la réalisation du projet au jour le jour en fonction du nombre de souscripteurs et ouf cela a été possible.
Jean Yves est parti en Italie pour surveiller l'édition et en février nous avons reçu notre exemplaire.

Du beau travail artistique, un bel objet rempli d'émotions avec une préface de Carlos Saura et des portraits extrêmement émouvants et ces photos des lieux d'une telle beauté malgré leurs laideurs...




samedi 29 mars 2014

valse pour MONICA

 Encore un beau moment d'émotion avec ce film "biopic" sur la vie de la chanteuse de jazz suédoise, Monica Zetterlund (1937-2005).
L'histoire se répète souvent, ce qui est d'ailleurs un peu énervant, de la descente aux enfers, là par l'alcool, de tous ces chanteurs.


L'actrice, Edda Magnason, qui joue Monica et est aussi chanteuse, est sublime et j'achète l'intégralité de sa garde robe so 50/60, so fashion 2014.


mon coup de foudre pour l'acteur Sverrir Gudnason qui joue l'amoureux transi avec un happy end.
Cet acteur suédois d'origine islandaise est, comment dire ....

vendredi 21 mars 2014

le jaune passera par moi


 Hasard je ne crois pas, pendant les soldes mes seuls achats ont été ce léger blouson d'American Vintage jaune flashy et cette paire de B.O de Scooter jaune aussi ....

et comme tous les printemps ou presque le jaune fleurit dans toutes les devantures des boutiques mais cette année peut être un peu plus que d'habitude.

vendredi 14 mars 2014

Pise et les tissus

En se promenant sur le pont qui engendre l'Arno, je le trouvais surprenant lorsque j'ai réalisé qu'en fait certaines piles du pont étaient habillées de tissus

et certains bancs aussi
et plus drôle ce tissu bleu est celui de l'un de mes dessus de lit...

mardi 11 mars 2014

des légumes en hiver

Entendu lors de l'émission de France Culture "on ne parle pas la bouche pleine" Arnaud Daguin a donné un conseil, prendre des légumes d'hiver racine, les mettre dans une lèche fritte les uns collés aux autres les enfourner à 180 degrés pendant 45 mn et ensuite les garder toute la semaine pour usage divers...
Et voilà, done...

dimanche 9 mars 2014

running et fluo

C'est un peu par hasard que je me trouve dans la tendance Running du moment.
Ayant un problème à une jambe, j'avais besoin de chaussures de marche (adieu mes boots à talons!) je vais dans un magasin de sport dans mes terres natales et demande des chaussures les plus discrètes possible pour aller bosser.
Visiblement impossible donc j'ai pris à l'inverse les plus flashy du magasin.

Ce qui est étonnant c'est l’intérêt qu'elle suscite...

Je reste fidèle à mes vieilles Stan Smith que j'ai depuis le lycée et dont je ne pensais pas qu'elles deviendraient un produit culte

mardi 4 mars 2014

dimanche 23 février 2014

de Serge Poliakoff à Yves saint Laurent

 

 Je n'avais toujours pas vu le film sur Yves Saint Laurent, avant qu'il ne disparaisse des écrans ciné, séance de rattrapage.
On ne m'en avait pas dit beaucoup de bien mais pas de mal non plus, disons que je reste dans cette mouvance.
L'histoire je la connaissais à travers le livre "beautiful people" d'Alicia Drake (ici)qui m'avait passionné.
 J'avais surtout a-do-ré le film "l'amour fou" histoire de leur histoire par Pierre Bergé (ici).

Ce que j'ai préféré dans YSL, c'est la composition de Guillaume Gallienne, il ne fait pas du Gallienne et il est très émouvant dans le rôle de Pierre Bergé qui voit se dégrader son amour.


Puis coïncidence, séance aussi de rattrapage de l'expo sur Serge Poliakoff qui se termine aujourd'hui.
Ce que je ne savais pas c'est que Serge Poliakoff, émigré russe s'est mis trés tardivement à la peinture. Il a longtemps été guitariste pour gagner sa vie. L'exposition montre bien l'évolution de son travail. C'est particulièrement éclairant sur la naissance de l'art abstrait , peu connu et reconnu par la France que ce soit celle des collectionneurs ou des institutionnels à l'époque.

 Je vous laisse découvrir ce festival de couleur...



et au détour d'une salle, la robe d'Yves Saint Laurent "POLIAKOFF" too much